SOLIDARITE EN INDE    

       « LACIM de VERANNE » 

 Du 9 au 12 mai, nous avons été très bien accueilli chez Nono, agriculteur boulanger sur Véranne. Ceci nous a permis de récolter 425 €.

 

 

 Du 14 au 24 mars 2012, LACIM de Véranne a proposé plusieurs temps forts autour de l’Inde. Les membres de LACIM ont accueilli leurs interlocuteurs le mercredi 14 mars au soir. Le 15, les responsables de l’ONG VCDS (Village Community Development Society) ont recontré tout au long de la journée différents acteurs du canton (collègiens de Gaston Baty, responsables du Foyer Socio-Educatif du collège, visite de la coopérative de pomme à Bessey), pour terminer le soir à la salle des associations à Véranne. Cela a été l’occasion d’expliquer la vie rurale dans le Sud-Est de l’Inde. Ils ont rappelé que bien que l’Inde se développe, tous ne profitent pas de ces évolutions (au contraire les écarts se creusent entre les riches et les pauvres) et les 2/3 de la population reste en dessous du seuil de pauvreté. La priorité est l’éducation et la formation des enfants et des jeunes. En effet agir là bas c’est aussi éviter les migrations imposées, les délocalisations, …

                                         

Le 24 mars LACIM de Véranne accueillait chacun autour d’une exposition sur les adivasi (peuple forestier de l’Inde) et  d’une expo-vente d’objets indiens dont le profit permet de soutenir VCDS. A 11h l’assemblée générale annuelle a permis de faire le point sur l’activité de 2011 et de rappeler les objectifs de l’association et les actions qu’elle a menées.

En juillet 2011, nous avons pu rencontrer Kousalya, une des responsables de VCDS. Après différents échanges, le projet retenu a été le soutien de filles dans I.T.C. - un centre à Mugaiyur, petite commune du sud-est de l'Inde. Pour les responsables de l'O.N.G., ce projet est important parce que l'éducation et la formation des filles ont un vrai impact dans les familles (soin des enfants, éducation, prise en charge de la maison,…), dans le réseau social rural (solidarité, association de femmes,…), dans la situation économique (revenu familial, entretien des personnes dans le secteur rural, …).

      Au centre de Mugaiyur, VCDS développent des formations en couture, en broderie et en coupe. Après 6 mois de cours, les stagiaires ont un certificat pour prouver leurs qualifications. C'est un certificat de VCDS. Pour avoir le certificat gouvernemental officiel, elles doivent faire 6 mois de formation en plus. Après elles peuvent développer un travail à la maison, chez un artisan. Afin de favoriser ainsi l'insertion sociale et professionnelle de ces jeunes filles, Lacim de Véranne propose de financer les 6 mois de formation supplémentaire. Le coût de cette formation est d'environ 200 € par fille et par an. Lacim de Véranne a décider de prendre en charge le coût annuel d'un enseignant technique soit 1200 €. Elle a choisit aussi de participer aux charges annexes de la formation de ces jeunes filles. Ainsi au 1er novembre, VCDS a reçu 119 522 roupies soit 1785 €. Nous poursuivons nos actions sur 2012.